panneau__british

Cet article a pour but d’attirer l’attention des acheteurs (particuliers ou éleveurs) sur les mariages effectués dans certains pays, et qui, donnent naissance, dans ces pays, à des chats avec pedigree de British.

Pour illustrer : dans un mariage British/Scottish fold, la moitié des chatons naît avec les oreilles pliées, l’autre moitié les oreilles droites. C’est la même chose dans un mariage British/Selkirk, la moitié au moins des chatons aura le poil raide.

En France, ces chatons auront un pedigree de Scottish Straight ou Selkirk Straight. Dans certains pays, ils auront un pedigree de British…

C’est ainsi qu’une personne non initiée payera cher un chat de race avec un pedigree de British qui sera issu de parents non British.

C’est ainsi aussi, qu’une personne souhaitant se lancer dans la reproduction du British achètera un de ces chatons appelés British, et pourra en fonction du pays dans lequel elle se trouve, le faire reproduire et faire naître, en toute bonne foi, des chatons qui pourrait n’avoir absolument rien d’autre de British que le nom sur pedigree.

Il est important de savoir qu’un de ces chatons cités en exemple, importé sur le territoire français ne pourra donner naissance à des chatons avec pedigrees de British. Le malheureux éleveur débutant l’apprendra à ses dépens, lorsque le livre d’origine français lui refusera l’établissement des pedigrees d’une portée issue d’un tel chat.

C’est la raison pour laquelle, l’association Be a British Cat souhaite attirer votre attention lors de l’achat de British tant en France qu’à l’étranger. Nous vous recommandons vivement d’analyser le pedigree des parents. Au moindre doute, n’hésitez pas à nous joindre, ou joindre le livre des origines français qui pourra vous éclairer sur les races autorisées dans les pedigrees de nos chers nounours.

Ce qu’il faut savoir :

  • En France, le mariage de deux chats de race ne donne pas systématiquement naissance à un chat de race !
  • La race British est utilisée par d’autres races comme support, pour leur apporter ses qualités et/ou pour enrichir leur pôle génétique. Certains mariages avec d’autres races sont donc autorisés par le livre des Origines, mais jamais un chaton né d’un tel mariage ne pourra prétendre à l’appellation de « chat de race British ».
  • Pour obtenir à coup sûr un chat de race British en France, il faut absolument que chacun de ses deux parents ait, soit un pedigree LOOF (s’il est né en France), soit un certificat d’enregistrement de généalogie délivré par le LOOF (s’il est né à l’étranger), sur lequel il est écrit en toutes lettres « Race : British » et que les pedigrees soient demandés pour la portée.

Toute personne de bonne foi (éleveur ou particulier) doit pouvoir vous présenter ces documents (aucun autre document n’atteste de l’appartenance à une race en France), ainsi que la Déclaration de Saillie Naissance de la portée (cette déclaration doit être faite auprès du LOOF avant l’âge de 8 semaines et c’est la première étape d’une demande de pedigree).